© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

          

    Publications des cahiers d'études psychanalytiques pour nos élèves

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cahier 1, conférence du 28 juin 2018
    "La place d'une psychanalyse intégrative dans le parcours de soins du sujet patient".


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Cahier 2, journée d'études psychanalytiques
    "Partager les données cliniques, entre professionnels, dans un processus d'élaboration du contre-transfert".

     

     

     

     

    Journée de recherche psychanalytique clinique

     

    La 2ème journée de recherche psychanalytique clinique vient de se dérouler autour du thème :


                                La place du sujet dans le cadre de sa thérapie.

    Pendant une journée, des psychanalystes se sont retrouvés autour de cas cliniques de patients proposés par eux-mêmes.


    Après présentation du cas sur plusieurs séances, chacun a pu s’exprimer dans le cadre de son propre contre transfert
    et ouvrir ainsi le champ de recherche à d’autres pistes de réflexion.

    Une édition de ces journées dans des cahiers de recherche psychanalytique sera proposée aux membres de la FPI lors de la conférence du 22 juin 2019.

    Témoignage :
    « Ces journées de recherche analytique sont d’une grande richesse au regard de ma propre clinique par la mise en commun de nos contre transferts respectifs » 1

    1ère conférence de la F.P.I - samedi 23 juin 2018

    sur le thème : la place d'une psychanalyse intégrative dans le parcours de soins du sujet patient

    "Merci à Pascal Spitzer et à toute l’équipe organisatrice de cette excellente conférence de la Fédération de Psychanalyse intégrative.

    Nous avons pu bénéficier d’interventions de grande qualité : tout d’abord un témoignage poignant d’une famille concernée par une prise en charge multidisciplinaire autour de leur enfant dont le développement était loin d’inciter les différents partenaires éducatifs à s’en occuper. L’intervention d’un psychanalyste coordonnateur d’une équipe a permis de replacer la pathologie de l’enfant dans une normalité et un apaisement de prise en charge.

    Au fil de la journée, Madame Demery, Psychomotricienne venue nous parler de sa pratique nous fait réaliser à quel point « le moi est avant tout un moi corporel » comme disait Freud. L’enfant dyspraxique est il gêné par ses actions ou sa perception de l’environnement ? Cette question fondamentale nous montre à quel point les actions du domaine de la psychomotricité et de la psychanalyse peuvent être complémentaires.

    Ensuite, grâce à l’importante expérience de Madame Lyard, Psychologue clinicienne spécialisée en neuropsychologie, nous avons pu saisir à quel point les fonctions cognitives de l’enfant permettaient son adaptation au monde extérieur et facilitaient l’équilibre de son monde intérieur.

    Les effets bénéfiques de ces différentes approches thérapeutiques sont évidemment majorées si elles se placent au coeur d’une prise en charge multidimmensionnelle coordonnée par le psychanalyste, actif à la fois dans son cabinet, et au sein des différentes institutions éducatives.

    « Comprendre sans la clinique n’a aucun sens », nous dit Pascal Spitzer.

    N’oublions pas que le psychanalyste est justement là pour en donner.

     

    Reine Chanalet

    Psychanalyste certifiée F.P.I.

    This site was designed with the
    .com
    website builder. Create your website today.
    Start Now